facebook

Traitement par cellules souches de la pancréatite chronique

La pancréatite chronique peut impacter considérablement l’état de santé du patient. Il s’agit d’une affection connue pour être irréversible, qui affecte la capacité de l’organisme à digérer les aliments. Bien qu’il existe plusieurs options de traitement disponibles pour les patients, la plupart d’entre elles ne concernent que les symptômes. La chirurgie ne figure toutefois pas à la tête des options choisies par de nombreux patients et ce pour différentes raisons.

C’est ainsi que nombreux patients optent pour des traitements alternatifs afin d’y trouver une solution plus permanente et plus satisfaisante. L’utilisation de la thérapie cellulaire de la pancréatite s’avère un traitement très prometteur. 

Cet article traite de la thérapie cellulaire de la pancréatite chronique et des détails de l’utilisation des cellules souches pour le pancréas. Il répond également à la question de savoir ce qu’est la greffe de cellules souches et la pancréatectomie pour la pancréatite chronique, entre autres.

Contactez-nous 

Obtenez une consultation gratuite en ligne avec un conseiller médical de la clinique pour en savoir plus sur le traitement de la pancréatite par cellules souches et sur les résultats attendus dans votre cas.

Dr. Aleksandra Fetyukhina
Dr. Aleksandra Fetyukhina, MD

Medical Advisor, Swiss Medica doctor


Qu’est-ce que la pancréatite ?

Le pancréas produit un suc pancréatique appelé enzymes qui décompose les sucres, les graisses et les amidons. Le pancréas produit également des hormones qui facilitent le processus de digestion.

Le pancréas est une glande située derrière l’estomac. Sa fonction dans l’organisme consiste à produire des enzymes qui favorisent le processus de digestion et de production d’hormones comme l’insuline. La pancréatite est une affection caractérisée par une inflammation du pancréas. 

En fonction de sa durée, la pancréatite peut être qualifiée d’aiguë ou de chronique. Les symptômes et les résultats sont différents selon le type de pancréatite dont souffre le patient.

Qu’est-ce que la pancréatite aiguë ?

La pancréatite chronique est très différente de la pancréatite aiguë. Au lieu d’une inflammation soudaine et douloureuse, les patients souffrent d’une inflammation à long terme. Cette condition est irréversible et les dommages constants causés au pancréas entraînent une fibrose de la glande. 

Les patients atteints de pancréatite chronique ont des douleurs abdominales constantes. Ces douleurs peuvent parfois être suffisamment intenses pour les empêcher d’accomplir leurs activités quotidiennes. L’effet à long terme de la lésion du pancréas peut entraîner d’autres symptômes liés aux fonctions du pancréas. 

Par exemple, en raison de l’altération de la digestion des aliments, une perte de poids inexpliquée peut se produire. Ayant un rôle principal dans la décomposition des graisses, lorsque la pancréas est affectée, les patients peuvent avoir des selles huileuses. Ce phénomène est connu sous le nom de stéatorrhée

L’une des complications les plus redoutables de la pancréatite chronique survient suite à l’endommagement de la partie du pancréas produisant l’insuline. Lorsque cela se produit, le patient développe un diabète. Celui-ci se caractérise par un taux élevé de sucre dans le sang et s’accompagne de symptômes particuliers.

Quelles sont les causes de la pancréatite ?

La pancréatite se déclenche à la suite d’activation des enzymes digestifs dans la glande avant de s’introduire dans le tube digestif. Ces enzymes attaquent et irritent alors les cellules du pancréas. C’est ce qui conduit à l’inflammation. 

Plusieurs éléments déclencheurs peuvent susciter l’activation de ces enzymes. On y découvre notamment :

  • Alcoolisme
  • Calculs biliaires dans le canal cholédoque
  • Cancer du pancréas
  • Utilisation de certains médicaments
  • triglycérides sanguins élevés (hypertriglycéridémie)
  • Blessure à l’abdomen
  • Chirurgie abdominale
  • Obésité

Comment la pancréatite est diagnostiquée

Le diagnostic de l’infection repose principalement sur les antécédents médicaux et les symptômes d’un patient. Lorsqu’un médecin soupçonne une pancréatite, il peut ordonner des examens pour la diagnostiquer.

Les examens qui peuvent être utilisés pour diagnostiquer une pancréatite comprennent les éléments suivants :

  1. Les marqueurs enzymatiques : un test sanguin utilisé pour mesurer les niveaux d’enzymes dans le sang. Dans ce cas, il s’agit des enzymes digestives amylase et lipase. Elles passent dans le sang lorsqu’il y a une atteinte du pancréas.
  2. Des tests d’imagerie, comme l’échographie ou le scanner. Ils permettent d’obtenir des images du pancréas et des structures associées. C’est un moyen facile de remarquer des anomalies physiques.
  3. Les taux sériques de calcium et de triglycérides peuvent être utilisés pour trouver les causes d’un cas de pancréatite.
  4. Les tests de selles peuvent être utilisés pour évaluer la quantité de graisse dans les selles. Cependant, une altération significative de la digestion et de l’absorption des graisses ne se produit qu’à un stade avancé de la maladie.
  5. Cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique : Ce test d’imagerie fournit la meilleure image du système canalaire du pancréas. Il s’agit du meilleur test pour diagnostiquer une pancréatite chronique.

Quelles sont les options de traitement de la pancréatite ?

Le traitement de la pancréatite consiste généralement à gérer la douleur, à assurer une hydratation et une nutrition adéquates (par voie parentérale, si nécessaire) et à administrer d’autres médicaments dans certains cas.

Dans les cas où l’affection est causée par des calculs biliaires, il peut être nécessaire de les retirer chirurgicalement. Parfois, des parties du pancréas doivent être enlevées, comme dans le cas d’une pancréatectomie partielle ou totale.

Cependant, opter pour un programme qui utilise la thérapie cellulaire de la pancréatite peut être une alternative très prometteuse. Elle a le potentiel d’améliorer les symptômes de la pancréatite dans une plus large mesure que le traitement traditionnel, surtout avec la perspective de régénération du pancréas par les cellules souches.

Procédure de traitement par cellules souches

La procédure de traitement par cellules souches de la pancréatite chronique s’effectue en plusieurs étapes. Cela peut durer des semaines, si les cellules (autologues) du patient sont utilisées pour le traitement, ou des jours, lorsqu’il s’agit de cellules données.

Produit à base de cellules en cours de préparation dans le laboratoire de Swiss Medica.

La première étape consiste à récolter les cellules souches mésenchymateuses à partir des tissus du patient ou d’un donneur. Ces cellules sont généralement obtenues à partir du tissu adipeux, de la moelle osseuse ou du cordon ombilical. Pour prélever le biomatériau autologue, le patient est emmené en salle d’opération. Sa peau sera nettoyée avant de recevoir une anesthésie locale ou générale, puis les échantillons seront prélevés.

Ensuite, les cellules doivent être traitées correctement. C’est à ce moment-là que les cellules souches pour le pancréas seront extraites et préparées à partir de l’échantillon. Avant que le médicament à base de cellules puisse être injecté, les cellules seront cultivées dans des conditions contrôlées pour en obtenir un grand nombre. Cette étape est généralement la plus longue, pouvant aller jusqu’à quatre semaines.

Une fois que les cellules souches sont prêtes, la thérapie cellulaire de la pancréatite est entamée. C’est la phase où les cellules sont introduites dans l’organisme. Dans le cas de la thérapie cellulaire de la pancréatite chronique, cela se fait par perfusion intraveineuse. Le patient est maintenu détendu, tandis que la perfusion se déroule pendant une ou deux heures. Ces cellules souches se déplacent vers les sites d’inflammation et les tissus endommagés et assurent leur guérison.

Sécurité et effets secondaires

La thérapie cellulaire est très sûre lorsqu’elle est pratiquée par des professionnels cliniques expérimentés. Une étude utilisant des cellules souches mésenchymateuses dérivées du cordon ombilical n’a révélé aucun effet indésirable majeur à la suite du traitement par cellules souches.

Dans le cadre de la procédure de thérapie cellulaire, ces cellules sont injectées par voie intraveineuse.

La plupart des patients sont tolérants au traitement par cellules souches pancréatiques, en particulier lorsqu’il est effectué dans un centre de thérapie  cellulaire disposant d’un personnel qualifié et expérimenté. Cependant, il faut garder à l’esprit qu’il n’est pas possible d’exclure complètement le risque de réactions et ce , en fonction de chaque patient. Une fois encore, lorsqu’il est effectué dans un centre professionnel, le risque et le résultat des réactions peuvent être minimisés.

Coût de la thérapie cellulaire de la pancréatite

La thérapie par cellules souches a généralement tendance à être relativement coûteuse, pouvant coûter jusqu’à des dizaines de milliers de dollars dans certains cas. Cependant, le prix exact peut varier. Les coûts sont définis par ce qui est inclus dans le programme de traitement.

Par exemple, certains patients optent pour une thérapie en milieu hospitalier avec des durées de traitement variées. D’autres peuvent avoir besoin de traitements supplémentaires. Le nombre d’injections et de cellules souches nécessaires peut également varier, et d’autres aspects du traitement doivent être personnalisés. Ce faisant, le coût varie selon les modalités de traitement de chaque patient. 

Pour obtenir l’estimation la plus précise du coût de la thérapie cellulaire pour votre cas, veuillez contacter la clinique pour vous renseigner. Non seulement vous obtiendrez le coût du traitement, mais ce sera aussi l’occasion d’obtenir des réponses à vos questions et préoccupations urgentes.

Améliorer la qualité de vie grâce aux cellules souches

La pancréatite chronique est une maladie pour laquelle il n’existe pas de traitement définitif. De nombreux patients ne sont pas satisfaits de l’utilisation de médicaments ou du recours à la chirurgie. La thérapie cellulaire leur offre une possibilité prometteuse de guérir et d’améliorer durablement leur qualité de vie. 

Bien que les effets du traitement varient selon les patients, il s’agit d’une procédure très sûre. La question est donc de savoir s’il vaut la peine de s’en tenir à des traitements bien établis qui ne rétablissent pas toutes les fonctions lorsqu’une option révolutionnaire comme la thérapie cellulaire est disponible.

Contactez-nous 

Obtenez une consultation gratuite en ligne avec un conseiller médical de la clinique pour en savoir plus sur le traitement de la pancréatite par cellules souches et sur les résultats attendus dans votre cas.

Dr. Aleksandra Fetyukhina
Dr. Aleksandra Fetyukhina, MD

Medical Advisor, Swiss Medica doctor


Liste des références:

  1. Mohy-ud-din, N., & Morrissey, S. (2021). Pancreatitis. In StatPearls. StatPearls Publishing.

  2. Barry K. (2018). Chronic Pancreatitis: Diagnosis and Treatment. American family physician, 97(6), 385–393.

  3. Azer SA, Sankararaman S. Steatorrhea. [Updated 2021 Jul 25]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-.

  4. Sarles H. (1992). Chronic pancreatitis and diabetes. Bailliere’s clinical endocrinology and metabolism, 6(4), 745–775.

  5. Chatila, A. T., Bilal, M., & Guturu, P. (2019). Evaluation and management of acute pancreatitis. World journal of clinical cases, 7(9), 1006–1020.

  6. Kundumadam, S., Fogel, E. L., & Gromski, M. A. (2021). Gallstone pancreatitis: general clinical approach and the role of endoscopic retrograde cholangiopancreatography. The Korean journal of internal medicine, 36(1), 25–31.

  7. Sara M. Ahmed, Mahmoud Morsi, Nehal I. Ghoneim, Mohamed M. Abdel-Daim, Nagwa El-Badri, “Mesenchymal Stromal Cell Therapy for Pancreatitis: A Systematic Review”, Oxidative Medicine and Cellular Longevity, vol. 2018, Article ID 3250864, 14 pages, 2018.

  8. Liu, X., Zheng, P., Wang, X., Dai, G., Cheng, H., Zhang, Z., Hua, R., Niu, X., Shi, J., & An, Y. (2014). A preliminary evaluation of efficacy and safety of Wharton’s jelly mesenchymal stem cell transplantation in patients with type 2 diabetes mellitus. Stem cell research & therapy, 5(2), 57.

More sources

Ça peut vous intéresser

Article
Vidéo

We use cookies on our site to ensure that we give you the best browsing experience. By continuing to browse the site, you agree to this use. For more information on how we use cookies, see our Cookie Policy and Privacy Policy.

Got it