Traitement fondé sur le sécrétome de cellules souches

Le sécrétome est constitué de tous les facteurs (composants) qui sont produits par les cellules vivantes et sécrétés dans le fluide extracellulaire. Ces facteurs, notamment les protéines solubles, les lipides, les acides nucléiques libres et les exosomes, permettent aux cellules de communiquer et d’interagir entre elles. La communication entre les cellules influence de nombreux processus importants impliqués dans notre bien-être. Les dysfonctionnements de cette interaction intercellulaire ont de graves conséquences sur la santé et contribuent au développement d’un certain nombre de maladies, notamment le diabète, la maladie d’Alzheimer, certaines affections neurologiques, les troubles immunologiques, le cancer et d’autres affections difficiles à traiter.

L’utilisation thérapeutique des composants du sécrétome produit par les cellules souches a démontré leur fort potentiel régénérateur. Dans cet article, vous verrez pourquoi le sécrétome des cellules souches peut aider au traitement des maladies, comment il fonctionne, et quels en sont les avantages.

Qu’est-ce que le sécrétome des cellules souches ?

Au cours de leur cycle, les cellules produisent et sécrètent diverses substances dans l’espace environnant : toutes ces substances constituent le sécrétome. Elles aident les cellules à interagir les unes avec les autres et influencent de nombreux processus métaboliques essentiels. Les composants du sécrétome permettent donc une activité biologique.

Les cellules produisent des substances (le sécrétome) dans l’espace intercellulaire pour communiquer entre elles.

On sait que les composants du sécrétome des cellules souches sont bénéfiques et propices à une utilisation thérapeutique. Ils comprennent des facteurs de croissance – des protéines qui favorisent la croissance cellulaire et stimulent la prolifération des tissus – ainsi que des cytokines impliquées dans la régulation de la réponse immunitaire. 

Les exosomes de cellules souches, qui font aussi partie du sécrétome, constituent un autre élément important dans la manifestation de l’effet thérapeutique de cette forme de traitement. 

Les exosomes des cellules souches et leurs fonctions

Les exosomes sont des vésicules membranaires semblables à de minuscules paquets qui transportent des substances entre les cellules. Ils sont produits à l’intérieur des cellules et sont ensuite libérés pour voyager dans l’environnement intercellulaire. Ces microvésicules permettent une forme de communication entre les cellules, constituant en quelque sorte des courriers échangés entre celles-ci. On pense que les exosomes sont de puissants médiateurs : ils transmettent les signaux à l’origine des mécanismes nécessaires pour modifier le comportement d’autres cellules. 

Comme ces vésicules extracellulaires circulent dans le sang, elles peuvent agir aussi bien localement que dans des zones éloignées du corps. Les cellules réceptrices reconnaissent et acceptent les exosomes grâce à des protéines spéciales. Une fois absorbées par d’autres cellules, ces vésicules sont capables de programmer les cellules réceptrices et d’influencer leur métabolisme.

Selon certaines données, les exosomes de cellules souches ont une plus grande efficacité thérapeutique que d’autres microvésicules libérées par les cellules souches mésenchymateuses (CSM).

Effets thérapeutiques des exosomes de cellules souches

Les exosomes des cellules souches ont une composition biochimique particulière. Ils contiennent aussi du micro-ARN, du matériel génétique qu’ils reçoivent de la cellule par laquelle ils ont été sécrétés. Ainsi, les exosomes des CSM affecteront les cellules environnantes en modifiant le métabolisme d’une cellule réceptrice de la même manière que le feraient les cellules souches elles-mêmes.

Lorsqu’ils sont utilisés à des fins thérapeutiques, les exosomes présentent les propriétés suivantes :

  • ils activent la différenciation (le processus par lequel les cellules acquièrent certaines fonctions) ;
  • ils stimulent la prolifération (division cellulaire dans les tissus) ;
  • ils régulent le processus de régénération ;
  • ils augmentent la survie des cellules locales.

Ces propriétés peuvent aider au traitement de nombreuses conditions médicales associées à des dommages à divers types de tissus (notamment les muscles, les nerfs, les tissus d’organes spécialisés et la peau).

Maladies pouvant être traitées par le sécrétome des cellules souches

  • les maladies neurodégénératives et neurologiques, notamment la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la démence et la fibromyalgie ;
  • les maladies rhumatismales comme l’arthrite, la goutte, le syndrome de Sjögren, le lupus ;
  • les pathologies du système nerveux central (SNC), notamment l’état suivant un accident vasculaire cérébral (état post-AVC), les lésions de la moelle épinière et les traumatismes cranio-cérébraux (TCC) ;
  • les maladies pulmonaires comme l’asthme, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), la fibrose pulmonaire ;
  • les pathologies digestives comme la cirrhose du foie, les maladies inflammatoires de l’intestin, l’ulcère gastro-duodénal ;
  • les affections dermatologiques comme le psoriasis, l’eczéma, les ulcères, les brûlures, le photo-vieillissement) ;
  • les conditions post-COVID.

Cette liste n’est pas exhaustive. Si vous ne voyez pas votre affection dans la liste, veuillez contacter notre conseiller médical. Vous recevrez des informations sur la possibilité d’un traitement applicable à votre cas et sur les résultats qu’on peut en attendre.

Obtenez une consultation gratuite en ligne

Contactez-nous pour connaître les résultats attendus du traitement, son coût et sa durée.

Dr. Aleksandra Fetyukhina, MD

Medical Advisor, Swiss Medica doctor


La procédure

Contrairement à la thérapie par cellules souches, lorsqu’un patient est traité avec le sécrétome de CSM, il ne reçoit que des substances biologiquement actives qui ont été obtenues à partir de ces cellules, et non les cellules elles-mêmes.

Comment le produit à base de sécrétome est préparé

  1. Le matériel riche en CSM est collecté. 
  2. Les cellules souches sont isolées et cultivées dans un environnement artificiel favorable.
  3. Les composants du sécrétome qui sont produits par les cellules sont extraits de l’environnement dans lequel les cellules sont cultivées.
  4. La qualité du matériel obtenu est évaluée en laboratoire (identification et mesure de la concentration des composants du sécrétome, contrôle de la stérilité biologique).
Les cellules souches cultivées dans un milieu conditionné libèrent leur sécrétome.

Voies d’administration 

Lorsque les composants du sécrétome des cellules souches sont utilisés comme produits thérapeutiques, ils peuvent être administrés par différentes voies en fonction de la condition médicale et des résultats souhaités. Ces voies comprennent :

  • des perfusions (administration par voie intraveineuse via un goutte-à-goutte) ;
  • des inhalations ;
  • des injections locales dans la zone affectée ;
  • des applications locales (masques, bains, applications goutte à goutte, etc.).

Cellules du donneur ou cellules propres ?

Chez Swiss Medica, tant les cellules du patient que celles de donneurs peuvent être utilisées pour obtenir une dose thérapeutique de sécrétome. Les cellules de donneurs présentent toutefois des avantages. Tout d’abord, elles offrent la possibilité de commencer la thérapie immédiatement du fait qu’un produit prêt à l’emploi est disponible. Deuxièmement, les cellules de donneurs sont généralement plus efficaces car elles sont obtenues à partir des tissus de donneurs jeunes et en bonne santé (lorsque le placenta ou le cordon ombilical sert de source de cellules).

Y a-t-il des effets secondaires ou des réactions indésirables ?

Étant donné que le produit à usage thérapeutique ne contient que le sécrétome et non les cellules elles-mêmes, on peut exclure toute réaction négative, même minime. La préparation et l’application du produit exigent cependant le respect de certaines conditions. Il est donc nécessaire d’effectuer le traitement dans une clinique spécialisée, où les médicaments à base de sécrétome sont préparés selon les normes BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) et ISO, avec un calcul précis de la dose thérapeutique.

Cellules souches vs. sécrétome des cellules souches

On a découvert que les cellules souches réalisent leur potentiel régénérateur grâce aux substances biologiquement actives qu’elles sécrètent. Il a été établi que lors d’un traitement avec des cellules souches, l’effet thérapeutique se poursuit même après que les cellules injectées ont quitté l’organisme. Ceci est dû aux effets durables des composants du sécrétome que les cellules souches ont produit.

Le taux de survie des cellules injectées dans le corps du receveur au cours de la thérapie par cellules souches est sujet à caution, car il est difficile à prévoir ou à influencer. Lorsqu’un certain nombre de cellules viables sont administrées à un patient, l’efficacité et la durée de l’effet thérapeutique sont donc assez imprévisibles. C’est pourquoi aucune clinique de traitement par cellules souches ne peut garantir à 100 % la guérison d’une maladie donnée. L’efficacité dépend de la façon dont les cellules se comportent dans l’organisme d’un patient particulier, et de la façon dont ce dernier accueille la greffe de cellules.

En revanche, le sécrétome injecté peut rester actif dans l’organisme jusqu’à six mois. Cela signifie que les composants biologiques actifs rempliront leurs fonctions thérapeutiques pendant toute cette période.

Avantages du traitement basé sur le sécrétome de cellules souches :

  1. Il n’y a aucun risque d’effets indésirables même si le sécrétome est obtenu à partir de cellules souches de tissus d’un donneur, puisque le traitement ne contient aucune cellule.
  2. La production du sécrétome pour le traitement nécessite moins de cellules souches que ce qui serait nécessaire dans le cas d’une thérapie par cellules souches.
  3. La préparation du produit pour la thérapie est plus rapide et plus facile.
  4. Un produit à base de sécrétome est plus facile à stocker et à transporter que les produits à base de cellules.
  5. L’effet régénérateur observé après l’introduction de substances obtenues à partir de cellules souches mésenchymateuses est similaire à l’effet après transplantation des CSM elles-mêmes.
  6. Il existe un large éventail d’applications, ce qui permet de traiter davantage d’affections médicales.
  7. Le coût de la thérapie basée sur le sécrétome de CSM est inférieur à celui du traitement avec des CSM, ce qui rend le traitement par sécrétome plus abordable.

Résultats de la thérapie par sécrétome de cellules souches :

  • restauration des tissus endommagés ;
  • modulation du système immunitaire ;
  • effet neuroprotecteur ;
  • effet antioxydant ;
  • effet antifibrotique (blocage ou prévention la fibrose des tissus) ;
  • augmentation de l’endurance, des performances et de la résistance de l’organisme ;
  • rétablissement et régénération de l’organisme au niveau cellulaire.

Conclusion

Le sécrétome des cellules souches a un impact significatif sur la régénération des tissus. Par rapport au traitement avec des CSM, les composants du sécrétome ont une viabilité plus longue après leur administration et ne présentent pas de réactions indésirables ni d’effets secondaires.

Un produit à base de sécrétome est plus facile à obtenir qu’un produit à base de CSM, ce qui autorise un coût de traitement inférieur, et ce avec des substances sécrétées par les cellules souches qui ont les mêmes propriétés dans l’organisme que les cellules elles-mêmes.

Toutes ces raisons font que les traitements à base de sécrétome de cellules souches sont parfaitement indiqués pour de nombreuses conditions médicales dans la pratique clinique.

Vous pouvez vous adresser à notre conseiller médical pour connaître les résultats attendus de la thérapie dans votre cas, et pour obtenir des détails sur la durée et le coût du traitement.

Envoyer une demande

Contactez-nous pour connaître les résultats attendus du traitement, son coût et sa durée.

Dr. Aleksandra Fetyukhina, MD

Medical Advisor, Swiss Medica doctor


Malgré leurs propriétés curatives, les cellules souches ou le sécrétome de cellules souches ne constituent pas une garantie de guérison. L’efficacité de la thérapie dépend de multiples facteurs : état initial, durée de la maladie, âge du patient, prédisposition héréditaire, mode de vie, etc. De plus, l’application du seul sécrétome de cellules souches peut ne pas être suffisante dans certains cas. La thérapie cellulaire est plus efficace lorsqu’elle est associée à d’autres méthodes thérapeutiques qui contribuent à activer le processus de réparation des tissus.

Ça peut vous intéresser

Article
Vidéo

We use cookies on our site to ensure that we give you the best browsing experience. By continuing to browse the site, you agree to this use. For more information on how we use cookies, see our Cookie Policy and Privacy Policy.

Got it